Pourquoi ne pas boire d'alcool pendant la grossesse

Boire de l’alcool en général augmente les risques de souffrir de maladies cardiaques, provoque l’hypertension et génère le développement d’autres maladies liées à la pancréas. En outre, il a été démontré que même boire peu d'alcool augmente le risque de cancer.

En période de gestation, l'alcool doit être complètement éliminé. Ceci est indiqué par certaines institutions telles que l'American College of Obstetricians and Gynecologists et l'American Academy of Pediatrics.

Certaines études publiées en Espagne ont conclu qu'environ 40% des femmes consomment de l'alcool au cours des trois premiers mois de la grossesse, tandis qu'une femme sur dix continue à boire jusqu'aux derniers mois.

Il s’agit là d’une grave erreur, car des recherches ont révélé qu’il n’y avait pas une quantité d’alcool qui soit considérée comme potable pendant la grossesse. il vaut mieux ne rien prendre.

Ce sont les effets dangereux de boire de l'alcool pendant la grossesse

Quand il y a des altérations associées à l'alcool quand il y a une grossesse, on parle de TEAF (trouble du spectre de l'alcoolisation fœtale), qui se traduit par de graves problèmes tels que le syndrome d'alcoolisme fœtal (SAF).

En ce sens, nous devons nous souvenir d’une étude publiée cette année dansLe lancet. Santé globale (et intitulé "Estimation de la prévalence de la consommation d'alcool pendant la grossesse et le syndrome d'alcoolisme foetal à l'échelle nationale, régionale et mondiale: revue systématique et méta-analyse"), Dans lequel on estime qu'une femme sur 67 qui consomme de l'alcool pendant la grossesse pourrait donner naissance à un bébé atteint du syndrome d'alcoolisme foetal.

Et quelles sont ses conséquences? Ils sont les suivants:

Faible poids à la naissance

L'une des conséquences de la consommation d'alcool pendant la grossesse est le faible poids de l'enfant à la naissance.

Livraison prématurée

Une autre conséquence de mauvaises habitudes, telles que fumer ou boire de l'alcool, est un accouchement prématuré. Un problème qui a des conséquences négatives et qui nuit à la bonne croissance du bébé.

Malformations physiques

Des malformations physiques peuvent également survenir chez le fœtus, telles que des caractéristiques faciales anormales ou des problèmes de croissance, car elles peuvent être déficientes avant et après l'accouchement. Cela est aggravé par des problèmes de mouvement et d'équilibre, et par un faible tonus musculaire.

Augmentation de la pression artérielle

La femme enceinte qui boit pendant les mois de la grossesse peut subir une augmentation de la pression artérielle, ce qui affecte directement la santé du bébé.

Problèmes de comportement

Au fur et à mesure que le bébé naît et grandit, les enfants qui ont fait gestation pendant que la mère a bu de l'alcool pendant la grossesse peuvent avoir des problèmes de comportement, développer une hyperactivité, avoir du mal à se concentrer et être peu sociaux. Cela est également lié à des problèmes d'apprentissage qui, à long terme, compliquent la vie quotidienne des enfants.

Anomalies cardiaques

L'enfant peut également souffrir d'anomalies liées au cœur et développer des maladies pouvant être liées à ce problème.

Altérations du système nerveux central du fœtus

La consommation d'alcool pendant la grossesse peut également affecter le système nerveux central du fœtus, ce qui peut se produire même si les femmes enceintes boivent un verre par semaine, car les chances que des enfants naissent avec de tels problèmes soient plus grandes si vous buvez de l'alcool.

Ni le vin ni la bière ne sont en bonne santé

Un nombre croissant de nutritionnistes s'opposent à l'idée selon laquelle "boire un peu d'alcool, c'est bien, surtout s'il s'agit de bière ou de vin". C’est le cas, par exemple, de Julio Basulto, nutritionniste reconnue qui a déjà dans son livre"Maman mange en bonne santé" Il a mis en garde sur les statistiques épouvantables en Espagne, selon lesquelles environ 35% des femmes consomment de l'alcool, soit environ 4 femmes enceintes sur 10.

À son tour, il a récemment été publié dans l'édition spécialiséeSanté reproductiveune étude intitulée "Prévalence de l'exposition prénatale à des substances psychoactives: questionnaire versus biomarqueurs", dans laquelle les chercheurs mettent en garde sur l'utilisation d'alcool et de cannabis ou de cocaïne, car "elle augmente le risque de complications obstétricales et a des conséquences graves, non seulement dans le développement du fœtus, mais a également des implications à vie. "

Quel comportement adopter pour éviter de boire de l'alcool pendant la grossesse?

Une grande partie des femmes enceintes n’a pas de mal à rester 9 mois ou plus sans prendre d’alcool. Ils préservent leur santé et celle de leur futur enfant. Actuellement, il y a des bières sans alcool qui ont une saveur semblable à celle de la bière avec et qui substituent parfaitement les boissons avec de l'alcool.

L'eau, les jus naturels, les infusions, les thés, les boissons sans essence ni sucre ... sont les meilleures boissons pour la grossesse. De plus, nous garderons à l'esprit que nous allons également réduire les boissons contenant de la caféine.

La planification à domicile est nécessaire pour éviter de boire de l'alcool quand ce n'est pas nécessaire.Une façon de faire est de parler avec le couple pour qu'il réduise également sa consommation d'alcool si nous constatons que cela affecte la femme enceinte.

Opter pour un mode de vie sain est la meilleure optionIl n’ya pas de mal à demander conseil au gynécologue, à consulter un nutritionniste avant de tomber enceinte et à savoir quoi faire à tout moment pour que la grossesse soit beaucoup plus supportable sans prendre un peu d’alcool.

La sincérité dans la clinique ou la clinique évite le développement de nombreux problèmes pouvant être évités. Donc, si la femme enceinte a un problème d’alcool, elle devrait le reconnaître et le considérer comme une autre thérapie. Cet article est publié à titre informatif seulement. Cela ne peut pas et ne devrait pas remplacer la consultation avec un médecin. Nous vous conseillons de consulter votre médecin de confiance. Des thèmesAlcool nutrition grossesse

ZÉRO ALCOOL PENDANT LA GROSSESSE - ANGIE LA CRAZY SÉRIE (Décembre 2021)