Allergie printanière: symptômes, causes et traitement

Le allergie c'est une réaction de notre organisme à une certaine substance qu'il perçoit comme un agent nocif, de sorte que notre système immunitaire est activé à partir du moment où il détecte des agents qu'il considère comme étranges.

Nous sommes donc confrontés à une réponse erronée et excessive de notre système immunitaire qui, dans le cas du printemps, agit contre certaines substances présentes dans l'air inhalé. Et, généralement, ce qui est produit est en réalité un allergie au pollen.

Ces substances sont avant tout du pollen et de la poussière, bien que nous puissions également trouver d'autres substances que notre corps peut identifier comme étant étranges et potentiellement dangereuses.

Au printemps, la grande majorité des réactions allergiques ont lieu, comme on le sait, c’est la période où de nombreuses plantes produisent du pollen, substance à laquelle environ 15% de la population est allergique.

Le pollen a une apparence de poudre jaunâtre et constitue une très petite substance qui, une fois dispersée, devient pratiquement invisible. Mais le problème est que le pollen est reconnu par le corps comme une substance ennemie qui doit être détruite.

Symptômes d'allergie de printemps

Les symptômes qui apparaissent après l’arrivée du printemps, en particulier les jours de pollinisation maximale (c’est-à-dire la présence de pollen dans l’air que nous respirons) sont, dans la plupart des cas, facilement identifiables:

  • Démangeaisons des yeux ou du nez.
  • Écoulement nasal accompagné de congestion nasale.
  • Rhinite
  • Toux, surtout après avoir exercé physiquement.
  • Sensation de noyade
  • Rougeur de la peau
  • Lacrymation
  • Des ennuis à la lumière.

Quelles sont les causes de l'allergie de printemps?

Évidemment, au printemps, la principale cause de l’allergie est le pollen, précisément parce que nous sommes confrontés à une période de l’année au cours de laquelle les plantes ont tendance à le produire plus fréquemment et à le diffuser ensuite dans l’atmosphère.

En plus du pollen lui-même, nous devons garder à l'esprit que lorsque le pollen est associé à des particules chimiques issues de la pollution, des composés que l'on pourrait considérer comme plus complexes sont créés, ce qui crée un danger supplémentaire pour notre système immunitaire.

Traitement d'allergie de printemps

Les médicaments

  • Antihistaminiques: sont des médicaments qui bloquent les récepteurs de l’histamine.
  • Stéroïdes nasaux topiques: aident à améliorer l'obstruction nasale.
  • Stéroïdes: sont des médicaments plus puissants, recommandés en cas de présence de symptômes plus intenses.

Immunothérapie

Ce sont des vaccins contenant des extraits de protéines de pollen et appliqués sous forme d'injectables ou oralement, toujours à doses progressives afin de générer une tolérance du système immunitaire.

Quelques conseils utiles pour soulager les allergies printanières

  • Une bonne recommandation est de réduire les activités de plein air, de préférence entre 5 et 10 heures du matin et entre 7 et 10 heures le soir. Et lorsque nous sortons, mettez des lunettes de soleil pour protéger nos yeux.
  • Évitez de partir par ces jours de vent lorsque la pollinisation est élevée et que, par conséquent, la concentration de pollen est plus élevée.
  • Gardez les fenêtres fermées la nuit et utilisez, par exemple, la climatisation avec filtres et les fenêtres de notre véhicule.
  • Pendant les jours de pollinisation, ne séchez pas les vêtements à l'extérieur.

Comment avoir le nez clair

Maintenant que nous commençons avec la période d'allergie, en particulier si vous êtes un groupe auquel l'arrivée de la saison vous affecte davantage, voici quelques conseils qui vous aideront à profiter d'un nez beaucoup plus clair et, finalement, à respirer avec bonheur et plus facilement. La vérité est que c’est le bon moment pour passer à l’action, car selon les experts, l’impact des allergies sera modéré cette année en raison des conditions météorologiques.

Voici quelques conseils de base qui vous seront d'une grande aide:

  • En voiture: Si vous devez vous déplacer en voiture, essayez de toujours le faire avec les fenêtres fermées, ainsi qu'avec les filtres anti-pollen installés pour filtrer l'air qui y pénètrera.
  • Aux soins de vos yeux: non seulement il est approprié de prendre des mesures pour mieux respirer, mais il est également pratique de prendre soin de nos yeux. Comment Utiliser des lunettes de soleil qui empêchent le pollen et la poussière de les pénétrer directement.
  • À la maison: gardez les fenêtres fermées le plus longtemps possible. Si vous nettoyez la poussière avec un chiffon, il est conseillé de la mouiller pour mieux l'attraper. Bien que le plus utile est de passer l'aspirateur au moins deux fois par semaine, idéalement avec un filtre spécial pour les personnes allergiques.
  • Si vous avez la climatisation à la maison: Il est pratique que vous l'utilisiez car il comporte des filtres qui empêchent l'entrée de pollen.

N'oubliez pas de profiter de la vie, et plus particulièrement du printemps, considéré par beaucoup comme l'une des plus belles et des plus belles saisons de l'année. Et, surtout si vous êtes allergique, il est essentiel de connaître le moment de la pollinisation des espèces, en particulier celles auxquelles vous êtes allergique.

Et si vous avez le nez bouchéUn remède efficace et 100% naturel pour le combattre consiste à utiliser une solution à base d’eau de mer, qui, en plus de décongestionner, nettoie et hydrate le nez.

Que sont les allergies respiratoires et pourquoi surviennent-elles?

Ongle allergie respiratoire il a tendance à s'intégrer dans notre système immunitaire de l'organisme, un système fondamental et indispensable pour reconnaître l'entrée dans notre corps d'éléments étranges, pour ensuite organiser la défense devant eux et lutter pour les éliminer.

Pour cette raison, le allergie respiratoire Elle est considérée comme une réponse de défense (bien qu'exagérée) de notre corps, surtout quand il entre en contact avec certaines substances. Principalement des allergènes, que notre corps identifie comme des substances agressives.

Bien qu’aucune cause spécifique connue conduise la personne à souffrir ou non allergie respiratoire, comme le disent de nombreux experts, l’allergie ne peut être attribuée à une seule substance, ni à plusieurs.

C'est plutôt l'individu lui-même, qui est génétiquement prédisposé à développer ces réponses exagérées. Cet article est publié à titre informatif seulement. Cela ne peut pas et ne devrait pas remplacer la consultation avec un médecin. Nous vous conseillons de consulter votre médecin de confiance. Des thèmesPrintemps

ALLERGIE : Définition, Symptômes, Traitements (Février 2021)