Comment prévenir le vieillissement du cerveau et maintenir un esprit jeune

Croyez-le ou non, nous commençons à vieillir vers 30 ans environ, lorsque ce que l'on appelle le processus génomique. Ce n’est pas en vain, comme cela a été connu récemment grâce à la publication de diverses études scientifiques, que 75% des agents responsables du vieillissement ont à voir avec des facteurs physiques et psychologiques.

Cependant, une nouvelle étude réalisée récemment par des chercheurs de la Duke University, en Caroline du Nord, a conclu que le processus de vieillissement commencerait quelques années plus tôt, à partir de 26 ans. Pour ce faire, ils ont étudié les données relatives à la santé d'environ 1 000 personnes, dont les qualités sont nées entre 1972 et 1973, et ont également pris en compte des facteurs tels que la pression artérielle, la vitesse du métabolisme et dix-huit autres marqueurs physiologiques.

La question, dans ce cas particulier, est que ces deux facteurs principaux ou généraux sont liés aux habitudes de vie différentes et différentes de chaque personne, alors que, oui, les 25% restants ne concernent que des facteurs génétiques.

Photo: BlackJack3D / Istockphoto

Cependant, il existe un moyen de vieillir de manière saine, grâce à des directives ou à des actions simples qui nous aident à réduire le vieillissement du cerveau.

Pourquoi notre cerveau vieillit-il? Comment il fait?

Si nous prenons en compte le fait que notre cerveau est "l’outil le plus avancé que nous ayons", citant Cognifit, il est évident que, au fil des années, à partir du moment où le processus de vieillissement commence, il sera plus ou moins remarqué par notre santé cérébrale et mentale. En fait, saviez-vous qu'il ne se développe pas complètement avant la jeunesse?

C’est plus, contrairement à ce que l’on pense généralement, bien que la maturation du cerveau se termine dans la jeunesse et que le processus de vieillissement commence à partir de lui-même, il est normal que notre cerveau continue à former de nouveaux neurones et puisse établir de nouvelles connexions. En fait, ces connexions sont créées par le renforcement des connexions neuronales et de la formation. C'est ce qu'on appelle plasticité neuronale.

Tout d'abord, nous devons garder à l'esprit que le cerveau n'est pas un muscle. En d’autres termes, il ne se compose pas de cellules musculaires (myocytes), mais de millions de neurones, reliés entre eux par des dendrites et des axones, et qui, entre autres fonctions importantes et vitales, permettent de réguler chacune de ces fonctions. non seulement de notre corps physique, mais aussi de notre esprit.

Comme le démontre une étude publiée dans la revue scientifique Molecular Psychiatry, mener une vie malsaine et désordonnée a une influence négative sur non seulement notre santé physique, mais également celle de notre cerveau. En d'autres termes, nous avons tendance à avoir un vieillissement cérébral précoce, ce qui pourrait influencer l'état du cerveau ne correspond pas à votre âge chronologique.

Photo: cosmin4000 / Istockphoto

Certaines maladies chroniques pouvant apparaître en adoptant un mode de vie malsain ont une influence négative sur la santé de notre cerveau. Et quelles sont ces maladies?

  • Hypertension:Augmentation continue de la tension artérielle, en quantités supérieures aux limites considérées adéquates. Entre autres aspects, le risque cardiovasculaire augmente. Il survient lorsque la pression systolique est supérieure à 139 mmHg et lorsque la pression diastolique est supérieure à 89 mmHg.
  • Le diabète:C'est une maladie dans laquelle la glycémie est très élevée, soit parce que l'organisme ne produit pas d'insuline capable d'aider le glucose que nous obtenons de la nourriture à pénétrer dans les cellules (diabète de type 1), ou lorsque le corps ne le produit pas ou ne l'utilise pas correctement (diabète de type 2).
  • Cholestérol et triglycérides élevés:Il est connu médicalement comme une altération des lipides dans le sang appelée dyslipidémie. Cela inclut à la fois l'élévation du taux de cholestérol (en particulier le cholestérol LDL) et les triglycérides.

Comment réduire le vieillissement cérébral et le vieillissement en bonne santé?

Pour pouvoir réduire le vieillissement du cerveau redouté, il existe une série de clés importantes à prendre en compte qui, sous un certain aspect, sont très faciles à suivre. Bien qu'il existe un conseil de base qui englobe tous les autres: il est essentiel de suivre un mode de vie sain, puisque, comme nous l'avons brièvement mentionné dans les lignes précédentes, saviez-vous que si nous menons une vie désordonnée et malsaine, notre cerveau vieillira plus rapidement?

1. Pratiquez une activité physique régulière

Le premier est la réalisation d'une activité physique régulière, qui se traduit par une pratique de l'exercice, si possible tous les jours, entre 30 et 60 minutes.Entre autres avantages intéressants, le sport et la pratique de l'exercice physique contribuent à améliorer les fonctions cognitives et sensorielles de notre cerveau, améliorant ainsi la survie des neurones.

Autrement dit: il y a moins de dégénérescence neuronale, effet ou bénéfice qui aboutit finalement à une prévention efficace des maladies neurodégénératives, comme par exemple le cas d’Alzheimer.

Photo: Pablo_K / Istockphoto

2. Évitez le surpoids et l'obésité

Le second est lié au contrôle de l'apport calorique excessif et au maintien d'un régime alimentaire sain, car nous parvenons ainsi à éviter des problèmes de santé aussi graves que ceux à long terme. en surpoids et la L'obésité.

En fait, il est très courant qu'en cas d'excès de poids, la personne ait également tendance à être sédentaire, ce qui se traduit par de toute évidence peu ou pas d'exercice physique.

En outre, l'excès de poids peut avoir un impact négatif sur l'apparition de certaines maladies chroniques pouvant également avoir un impact négatif direct sur la santé du cerveau, comme nous l'avons vu, comme c'est le cas de l'hypertension artérielle et du diabète.

3. Suivre un régime alimentaire sain et équilibré

En plus d'éviter tout excès de poids (à savoir le surpoids et l'obésité) et de faire de l'exercice activement et régulièrement, il est essentiel de maintenir un régime alimentaire sain et équilibré basé sur des aliments naturels et nutritifs.

Les fruits et légumes frais, les légumes, les céréales complètes et les noix (comme les amandes et les noix) sont particulièrement remarquables. En outre, il ne faut pas oublier d’opter pour des graisses saines, en particulier dans les acides gras oméga 3 et oméga 6, indispensables au maintien d’une bonne santé du cerveau.

4. Pratiquer des exercices mentaux

Et, enfin, faire des exercices mentaux pour garder notre cerveau en bonne santé et, par conséquent, maintenir une bonne santé mentale.

La meilleure chose à faire est qu’en plus de réduire le vieillissement cérébral, ces trois étapes simples permettent d’acquérir de la mémoire.

Plus d'informations | Espace Logopédico Cet article est publié uniquement à titre informatif. Cela ne peut pas et ne devrait pas remplacer la consultation avec un médecin. Nous vous conseillons de consulter votre médecin de confiance.

Comment protéger votre CERVEAU grâce à 7 aliments MAGIQUES (Juin 2024)